Accueil > Sites touristiques > Region De L’Ouest > A la découverte du musée des masques de KOUKA

A la découverte du musée des masques de KOUKA

Le 9 septembre dernier, la région du Mouhoun a accueilli la cérémonie des Trésors du FASO après la région de l’Est et celle des cascades.
Dans ce cadre, un tour a été fait dans un musée notamment celui des masques, situé à 135 km de Nouna dans la commune rurale de Kouka.

A en croire, Sigri Norbert Sana guide touristique, ce musée qu’il qualifie de maison ancestrale a été construit dans les années 97 à 2000 avec l’appui du Ministère de la culture.

Sigri Norbert Sana

Le musée à trois niveaux explique le guide touristique. Le rhé de saucée considéré comme le premier niveau est occupé par les initiés qui y travaillent pendant les initiations. Il ajoute que c’est aussi à cet endroit que les invités sont reçus.

Quant au deuxième niveau, là-bas siègent les prêtres de l’initiation. Eux ils ont pour tâche de finaliser l’initiation en montrant aux nouveaux initiés les voies à suivre.

Le troisième niveau, lui, est occupé par celui qu’il qualifie de premier occupant. Pour lui, cette partie du musée est considérée comme la maison mère car soutient-il « c’est là où se repose nos ancêtres ».

La salle d’exposition

Dans le musée des masques de Kouka, Il y a aussi une salle d’exposition des masques, installés selon des catégories. Parmi eux, trois sont considérés comme sacrés.

JPEG - 706.4 ko
Les sacrés masques de Kouka
JPEG - 662.5 ko
Les sacrés masques de Kouka

Outre cela, il y a des masques qui représentent les animaux domestiques. « Ces animaux sont utilisés pour le développement économique de l’homme » précise Sigri Norbert Sana Et pour lui, il convenait donc d’être reconnaissant envers eux en les honorant par des masques taillés à leurs images. A cela s’ajoute des masques qui représentent la vie du « bobo ».
Nous notons aussi la présence des instruments musicaux tels que les tambours ; des dabas, des haches, des couteaux, etc. Ces outils, selon Sigri Norbert Sana sont exposés à part, loin des femmes à cause de la tradition.

La place des femmes

Au musée des masques de Kouka, les femmes ne sont pas en reste. Il y a aussi une salle qui leur est réservée. Dans ladite salle se trouve des outils, des ustensiles de cuisine tels que des spatules, des paniers, des canaris et des mortiers.

La prison ou les deux jarres

A l’entrée principale, se trouve deux jarres. Selon le guide touristique, à l’époque, si quelqu’un était en infraction, il était condamné à remplir ces deux jarres de dolo afin qu’on l’offre à la communauté coutumière au lieu de faire la prison.

De l’importance du musée

Pour Sigri Norbert Sana ce que le musé apporte au village est très énorme et important en ce sens qu’il est une école, un véritable lieu d’instruction, d’éducation et de socialisation. « Tous les jeunes du village, tout jeune bobo, digne du nom doit passer par l’initiation pour se dire digne fils du village » a-t-il souligné


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires