Dans la même rubrique

Conférence de presse du Fespaco 2019
20 septembre 2018 à 22h15min

Tiébélé à la saison des femmes
27 mai 2018 à 17h17min

SNC 2018 : Du 24 au 31 mars à Bobo-dioulasso .
21 mars 2018 à 07h47min

Le parc W d’Arly : A été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco
11 juillet 2017 à 09h24min

L’Union Européenne s’est retirée du FESPACO
4 novembre 2016 à 19h20min

1 | 2 | 3 | 4

facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Actualités > A la une > Conférence de presse du Fespaco 2019

Conférence de presse du Fespaco 2019

La 26e édition du FESPACO (Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) se tiendra du 23 février au 02 mars 2019.

Devant un parterre de journalistes, de cinéastes et de comédiens, le ministre burkinabè de la Culture,des arts et du Tourisme Adoul Karim SANGO, a révélé le visuel de la 26e édition du Fespaco.
Prévue du 23 février au 03 mars 2019, la 26e édition de la biennale du cinéma africain aura pour thème << Mémoire et Avenir des cinémas africaines>>, et aura la la République du Rwanda comme invité d’honneur.

Sur le visuel l’on peut apercevoir Mouna N’diaye, l’actrice sénégalo-burkinabè. L’œuvre traduit les principes du cinéma : le charme, la beauté, le rêve.
L’actrice y est en mouvement de projection vers l’avenir. « L’Afrique avec la couleur noire, l’obscurité des salles de ciné. Mais aussi le thème, mémoire et avenir avec toutes ces bandes de pellicules qui sont le bagage filmique de l’Afrique », décrit-on.

Apres l’Egypte en 2015 et la cote d’Ivoire en 2017, le FESPACO oriente ses projecteurs vers la région des grands lacs pour mettre en lumière un pays émergeant, la République du Rwanda, pays invité de la 26e édition du FESPACO.

Pour le ministre de la Culture, des arts et du Tourisme l’organisation de cette édition marque par la célébration du cinquantenaire, nécessité la mobilisation de moyen important au regarde des défis à relever.

Le ministre lance un appel à un soutien du secteur privé et leur implication conséquente dans le financement pour permettre au festival d’impacter davantage le développement de notre pays.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Rock Marc Christian KABORE, a mis à la disposition des cinéastes du Burkina Faso, un budget substantiel de Un milliard de Franc CFA pour la production de films de qualité, en vue d’une meilleure représentation de notre pays cinéma au FESPACO.

Pour Ardiouna SOMA (Délégué Général du Fespaco), cinquante ans c’est l’âge d’or qui nous interpelle sur notre passé et notre devenir ; les acquis, le manquement et le repositionnement nécessaire pour mieux aborde l’avenir. Les deux mots-clés du FESPACO 2019 sont : Mémoire et Avenir. << confronter notre mémoire et forge l’avenir d’un cinéma panafricaine dans son essence, son économie et sa diversité>>.
Les recommandations adoptées en décembre 2017, connaissent déjà un début de mise en œuvre à travers les innovations prévues dans le cadre de l’organisation de la 26e édition du FESPACO.

Quelques points saillant de ces innovations à titre d’exemple :

Au niveau de la compétition des films

  • La revalorisation de la compétition des films documentaire dotée des Etalons et des poulains et disposant d’une salle identifiée pour les galas de projection ;
  • La création d’une nouvelle section pour les films d’animation.

Au niveau du MICA

  • Les petits déjeuners du MICA, espace de rencontre/discussions thématiques
  • Le forum du film d’animation
  • La réalisation d’une plate-forme de visionnage en ligne.

La célébration du cinquantenaire occuper une place très importante du programme du 26e édition. Le patrimoine sera mis en valeur à travers la programmation de films classiques des cinémas d’Afrique et de la diaspora avec un accent particulier sur les films restaurés.

Les principales activités
Le programme artistique
La compétition :

  1. Deux (2) grandes sections :
  • Les films de fiction (long et courts métrage) ;
  • Les fils documentaires (long et courts métrage) ;
  1. Trois (3) sections parallèles :
  • Les films des écoles africaines de cinéma et de l’audiovisuel ;
  • Les séries TV ;
  • Les films d’animation.

Sélection spéciale pour la célébration du cinquantenaire :

  • Les classiques des cinémas d’Afrique et de la diaspora, les films emblématiques des 50 dernières années ;
  • Une rétrospective des films étalons d’r de Yenenga ;
  • Les films restaurés du patrimoine des cinémas d’Afrique et de la diaspora.

Les programmes spéciaux :

  • Focus ;
  • Séances spéciales
    Les débats forums des films en compétition

NB : environ deux cent (200) films présentés au cours de plus de trois cent cinquante (350) séances de projection dans les villes de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Ouahigouya.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires