facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Monu > Monument des martyrs

Monument des martyrs

Monument aux Martyrs, Ouagadougou, Burkina Faso, Secteur 22 dans l’arrondissement de Sig-Noghin sur la route nationale 22. On peut discerner une calebasse brisée, une colombe, deux mains en signe de prière et une étoile flamboyante. La colombe nous interpelle par cette phrase « plus jamais ça ! ». On voit aussi des traces de raccommodage sur les fissures de la calebasse. Ce monument nous rappelle que toute réparation laisse toujours des traces indélébiles, tout comme le pardon n’efface pas la douleur.

Cette œuvre monumentale se compose d’éléments symboliques sur le multiple plan sociologique,
religieux, spirituel etc…. régissant le genre humain et la société :
La calebasse brisée : En effet, l’idée centrale de l’œuvre tourne autour d’une “calebasse” symbole d’ustensile communautaire fragile, qui servant à tout le monde a besoin d’être ménagé. Toute brutalité à son endroit lui est très préjudiciable et dommageable pour tous les utilisateurs. Dans cette composition, la calebasse présente des fissures et représente ici l’état de la Nation Burkinabé meurtrie aux lendemains des multiples évènements douloureux qu’elle a enregistrés.monument des martyrs

La colombe  : Symbolisant depuis l’antiquité un “messager de la paix”, elle représente pour chacun de nous un idéal de paix et de purification. Dans cette composition, la colombe est affairée à “recoudre” cette “calebasse fissurée” traduisant ainsi l’esprit de regret et de pardon qui doit animer chaque Burkinabè que Nous sommes.

Dans cette œuvre de “réconciliation”, la colombe nous interpelle par cette belle phrase ! “Plus jamais ça !”, inscrite en style particulier de raccommodage des fissures apparaissant sur “la calebasse”. Ce raccommodage quelque peu grossier, démontre que toute réparation laisse toujours des traces indélébiles à l’image du pardon qui n’efface pas la douleur mais atténue la réaction.

Les mains en signe de prière : L’œuvre de réparation de la colombe (paix) ne peut être possible et durable que si les protagonistes acceptent de placer leur souhait sous la bénédiction divine. Pour cela, vous pourrez admirer les dispositions des “mains” en signe “d’invocation” à Dieu tenant ainsi une petite calebasse, réceptacle des bénédictions demandées au bénéfice de l’intérêt général. La disposition des mains “dessine” un espace en forme de cœur, entourant notre colombe bienfaitrice et lui servant d’abri sûr et protégé pour pérenniser son message de “paix dans le cœur de chaque Burkinabé”.

L’étoile flamboyante : L’étoile du drapeau national symbolise l’espoir du peuple du Burkina et nous avons voulu l’intégrer dans notre composition en la disposant dans l’espace de recueillement de manière à recevoir les gerbes de commémoration (de personnalités officielles). Sur cette étoile monumentale, il sera inscrit en lettres capitales et de façon solennelle la sentence “plus jamais ça !”, suivie de l’historique (commentaires officiels) ayant justifié l’édification de ce monument aux martyrs. Derrière cette étoile, se dégage une petite esplanade “ensanglantée” en rappel du Sang de ces Martyrs dont la « fraîcheur » d’une dernière goutte qui semble éclabousser le visiteur, vient lui rappeler le souvenir de toutes ces VIES perdues à JAMAIS. Cet espace pourra recevoir les gerbes de compassion de tout visiteur anonyme.

L’eau du pardon : Dans les coutumes et traditions de chez nous, les séances de pardon et de réconciliation ne peuvent atteindre leur but que si elles sont accompagnées de l’eau qui lave et purifie. Ainsi, pour aborder ce thème, nous avons imaginé ces deux calebasses de chaque côté du monument qui déversent de l’eau (par système de jet d’eau à circuit fermé), à l’image de ce qui se fait en de telles circonstances. Cette image de l’eau qui se verse nous rappelle que le pardon et la paix ne peuvent durer entre les hommes sans l’acceptation des ancêtres et la terre qui les porte dans ses entrailles.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires