facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > EVENEMENT > NAK > NAK :Nuit atypique de Koudougou au Burkina Faso

NAK :Nuit atypique de Koudougou au Burkina Faso

Depuis leur naissance, les NAK ont voulu être « un trait d’union entre tous les peuples du monde ».

Le festival « Nuits Atypiques de Koudougou - NAK » est un cadre international de rencontres et de partages de toutes les formes d’expressions artistiques et culturelles. Il a été créé en 1996 par l’Association Benebnooma de Koudougou, et fortement soutenu par les festivals « festival Mundial » de Tilburg en Hollande, et les « Nuits Atypiques de Langon » en France.

Depuis leur naissance, les NAK ont voulu être « un trait d’union entre tous les peuples du monde ». Et chaque édition a connu la volonté et les efforts du Comité d’Organisation pour qu’un plus grand nombre de pays et de régions soit représenté.

Les NAK ont lieu chaque année, dans la dernière semaine du mois de novembre.

Parties sur les bases d’un fait d’autofinancement (la troupe Saaba) avec l’appui de certains amis de l’Association Benebnooma, les NAK affirmaient déjà leur volonté de changer le paysage culturel du Burkina Faso. Les NAK ont démontré et démontrent encore, comment la conviction d’un homme, d’un groupe, d’une population, d’un pays, peut donner les ressources nécessaires à l’expression la plus bénigne, la plus simple, pour qu’elle devienne un tremplin de développement national.

De manière spécifique, les NAK poursuivent les objectifs spécifiques suivants :

Créer des espaces d’animations pour les populations de Koudougou et des environs ;
Organiser des échanges entre professionnels des arts et de la culture venant des communes rurales de Burkina et d’ailleurs ;
Participer à la promotion des artistes, en leur offrant un cadre d’expression d’une part, en favorisant des contacts avec des producteurs et diffuseurs d’autre part ;
Permettre à la population de communier directement avec des artistes qu’elle ne connaît généralement qu’à travers les médias ;
Participer à la lutte contre la pauvreté au Burkina Faso, par l’octroi d’emplois temporaires et permanents.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires