Dans la même rubrique

Le soumbala
15 septembre 2016 à 03h10min

Moabou de Petit Mil
28 novembre 2015 à 10h24min

TO DE RIZ AVEC SAUCE PISTACHES
23 novembre 2015 à 20h09min

Riz sauce aux légumes frais
10 novembre 2015 à 22h54min

TO DE MAIS ACCOMPAGNER DE SAUCE GOMBO ET SOUPE DE MOUTON
7 novembre 2015 à 22h38min

1 | 2 | 3

facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Gastronomie > Raisinier:Le raisin africain et ses bienfaits

Raisinier:Le raisin africain et ses bienfaits

L’écorce du « Sabga » (mooré) est utilisée pour teindre les tissus de coton en rouge-brun. Cette teinture rouge à un pouvoir de protection.

Les fruits, qui mûrissent au début de la saison des pluies, sont des drupes assemblées en grappes ressemblant à du raisin. A maturité leur couleur est pourpre-brune à pourpre-noire. La pulpe, acidulée, est consommée fraîche ou cuite, pour donner une boisson sucrée ou alcoolisée.

Les jeunes feuilles du « raisinier » (Nom vernaculaire) constituent du fourrage pour animaux. Le bois est blanc, léger, facile à travailler mais se détériore rapidement. Les sculpteurs utilisent le bois pour fabriquer des manches de houes. Le bois est combustible. Mais surtout est brûlé pour donner du charbon de bois. L’écorce très fibreuse sert à faire des cordages.

La même écorce donne une gomme comestible soluble dans l’eau. Les parties aériennes séchées et pulvérisées en friction de la plante sont utilisées sur des scarifications intercostales pour soulager la douleur et on les administre par voie interne contre la colique. Les feuilles, l’écorce, les racines et les fruits soignent la dysenterie, les maux de gorge, les aphtes, les rhumatismes. Ces mêmes parties de la plante traitent les furoncles .
Une solution contre les peaux à problèmes qui renforce les protections naturelles.
Un redoutable actif protecteur de la peau issu du raisinier sauvage africain aux propriétés anti-radicalaire, anti-oxydantes et vasoconstrictrices.
L’étude in Vivo a démontré une efficacité sur les imperfections dès 7 jours.
Il est composé aussi de Calories, Protéines, Glucides, Lipides et Fibres alimentaires. Il en est également de son potentiel en terme de transformation et de plantation pour dire qu’on peut tirer beaucoup de choses de cette plante.

L’écorce du « Sabga » (mooré) est utilisée pour teindre les tissus de coton en rouge-brun. Cette teinture rouge à un pouvoir de protection. Appliquée dans les vêtements, elle dissimule les tâches de sang et guérie les blessures. Elle est également utilisée par les hommes lors des rituels. Les femmes emploient Npeku (Jula) pour décorer les textiles.

Les pagnes teints à l’écorce de Lannea sont portés par les femmes lors de l’excision, de l’accouchement, de la ménopause et enfin comme linceul. Selon l’Agence de promotion des produits non ligneux (APFNL), les fruits font l’objet d’un commerce intensif pendant la période de production. Particulièrement le long des axes routiers et à destinations des grandes villes.

Arbre dioïque atteignant 15 m de haut, Lannea microcarpa pousse dans les savanes. Il préfère les sols profonds et friables et on le rencontre souvent sur les terres cultivées, où il n’est pas abattu mais au contraire préservé en raison de ses fruits comestibles. Il se rencontre également dans les savanes sahéliennes sur sols rocheux. De tous les fruits de Lannea, ce sont ceux de Microcarpa qui ont le meilleur goût.

Antoine AKOANDAMBOU (akoantoine@yahoo.fr)
Collaboration APFNL : www.apfnl.gov.bf


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires