Accueil > Sites touristiques > Region Du Centre > le musée de la musique

le musée de la musique

Institution ethnographique, elle accompagne le musée national dans sa gestion du patrimoine culturel

Situé avenue d’Oubritenga, en face du Lycée Philippe Zinda KABORE, le musée de la musique de Ouagadougou est unique dans la sous-région africaine. Le bâtiment qui abrite le musée, trés original, est un des derniers témoins à Ouagadougou d’une architecture en terre stabilisée associant technique moderne et matériaux traditionnels. Siège de l’ADAUA (Association pour le Développement de l’Architecture et de l’ Urbanisme en Afrique) de 1980 à 1990, il abrite ensuite la Direction du Patrimoine Culturel de 1990 à 1996. Rénové et réaménagé en septembre 1998, il devient « Musée de la Musique ».

L’originalité de ce bâtiment réside dans l’intention des promoteurs : expérimenter les matériaux locaux (briques de terre compactées et stabilisée ) tout en préservant l’esprit d’une architecture africaine. Ainsi le style architectural est atypique, empruntant aux styles nord africain et soudano-sahélien faits de voûtes et de coupoles et d’un ensemble de petites salles imbriquées les unes aux autres. Les qualités accoustique nées des matériaux et de l’architecture le prédestinaient à devenir le musée de la musique actuel.
Le Musée de la Musique a mission de collecter, inventorier et valoriser la musique et les instruments de musique traditionnels au Burkina Faso.

Institution ethnographique, elle accompagne le musée national dans sa gestion du patrimoine culturel : collecte, conservation valorisation du patrimoine musical. Le musée a aussi vocation pédagogique pour sensibiliser les jeunes générations à leur histoire culturelle avec l’ambition qu’ils contribuent à perpétuer ce riche héritage musical légué par les anciens.

Historique des collections A l’inventaire 2000, on recensait 133 objets. Les collections du musée de la musique ont deux origines : - Un prêt du musée national de 25 instruments de musique collecté jusqu’en 1996 à l’époque de l’IFAN (Institut Français d’Afrique Noire). - Les collections propres du musée, acquise par achat et par don, résultats d’une vingtaine de missions dans dix des quarante cinq provinces du Burkina. Elles comptent cent huit objets.

Les collections comptent des instruments appartenant aux quatre grandes familles ainsi définies : . Les Membranophones : 25 instruments, dont 8 tambours hémisphériques à une membrane, 4 tambours coniques à une membrane, 13 tambours cylindriques à deux membranes .

Les Aérophones : 68 instruments dont 4 clarinettes en tige de mil, 1 flûte sifflet, 14 flûtes traversières, 54 flûtes droites, 2 cor, 3 trompes. . Les Cordophones : 12 instruments dont 4 luths, 2 harpes luth, 2 cithares à radeau, 2 cithares, 2 violons. . Les Idiophones : 25 instruments : dont des xylophones de 14 à 22 lames et gourdes, 1 xylophone à fosse, 3 grelots, 7 clochettes, 2 castagnettes, 4 sanzas.

Tél. (00226) 50 47 88 64
/ 70 18 00 39


1 Commentaires

  • Le site donne envie de visiter le musée. On se pose tout de suite la question des heures d’ouverture. Les nos de téléphone n’aboutissent pas (un numéro « non attribué » et l’autre « plus valable »)
    Après un nouvel essai, le no 70 18 00 39 s’avère être le no privé de l’ancien conservateur, qui a quitté ses fonctions il y a six ans.

    Suggestion : donner des indications à jour concernant

    • . l’adresse du musée, qui semble avoir déménagé (une fois, deux fois ?) durant ces dernières années
    • . le numéro de téléphone actuel du musée de la musique
    • . les heures d’ouverture

    Les touristes curieux de la culture burkinabè vous en seront reconnaissants, et leur nombre pourrait même augmenter !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires